Assurance location : comment être protégé pendant les vacances ?

Durant les vacances, les risques sont fréquents, surtout en location. En effet, il est primordial de se protéger contre les incendies, les vols ou les dégâts des eaux. Vous pouvez également vous heurter à des dommages causés par des tiers. Voici les différentes solutions d’assurance habitation qui s’offrent à vous pendant votre séjour.

L’assurance habitation du propriétaire de la location

Dans la majorité des cas, le propriétaire d’une location de vacances est protégé par son assurance habitation. En tant que locataire, vous pouvez bénéficier des couvertures de cette assurance si elle dispose de la clause villégiature. Si cette dernière ne fait pas partie du contrat, le locataire ne pourra pas bénéficier d’une assurance habitation.

Mais pour couvrir les sinistres causés par un locataire, il faut souscrire une assurance plus complète, notamment celle « pour le compte de qui il appartiendra avec abandon de recours ». Cette assurance habitation et location de vacances permet au propriétaire de se faire rembourser en cas de dégâts des eaux ou autre sinistre du fait d’un tiers ou du locataire. Il est toutefois à noter qu’en cas de dommages causés à un tiers ou à un logement voisin, le locataire reste le seul responsable.

L’assurance habitation du locataire

Le locataire saisonnier est assuré par le biais de son propre contrat d’habitation. Ainsi, pendant vos vacances, vous bénéficiez de la couverture de votre contrat. Ce dernier prend en charge le remboursement matériel en cas de dommage. Toutefois, il faut vérifier que votre assurance habitation et location de vacances est valable dans la destination que vous choisissez. Il arrive en effet que certains pays soient exclus des garanties.

Cette clause permet à votre assureur d’indemniser le propriétaire de la location en cas de dégâts causés par votre faute. N’oubliez pas de vérifier ce point auprès de votre assureur avant de partir pour ne plus vous soucier des questions d’assurance avec le propriétaire du bien.

L’assurance habitation pour la durée de la location

Si vous n’êtes pas sûr que votre assurance ou celle du propriétaire de la location vous protège, vous pouvez souscrire un contrat spécifique pour vos vacances. En effet, certaines polices ne contiennent pas la clause villégiature. En tant que locataire, vous pouvez alors souscrire une extension de garantie temporaire qui sera valable de 1 à 90 jours. Vous pouvez aussi contracter une assurance risque locatif durant vos vacances.

Ainsi, avant votre départ, pensez à vérifier que le contrat d’habitation du propriétaire ou la vôtre inclut la garantie responsabilité civile. Dans le cas contraire, vous devez souscrire une assurance habitation et location de vacances temporaire. Prenez toutefois le temps de vérifier les conditions de franchise et les plafonds de garanties par rapport à la valeur du logement loué.

Quels sont les différents contrats d’assurance habitation ?
Quels sont les critères de calcul du montant d’une assurance habitation ?