Comment bien protéger ses biens matériels avec la MRH ?

Si vous êtes locataire ou copropriétaire, la souscription à une assurance habitation est obligatoire. De nombreux assureurs proposent plusieurs formules pour un contrat multirisque habitation ou MRH. Vous choisissez selon vos besoins : le niveau de garantie, le mode de dédommagement, etc. Dans tous les cas, aucun détail n’est à laisser au hasard pour profiter d’un service maximal. Cet article vous fournira plus de détails sur ce sujet.

Trouvez un assureur qui répond à vos attentes

Les garanties proposées par les compagnies d’assurance sont presque toutes semblables. Ce qui n’empêche que vous pouvez dénicher une prestation plus avantageuse par rapport aux autres. Évidemment, collecter des informations et effectuer des comparaisons afin de trouver la meilleure offre pour votre situation sera indispensable.

Dans un contrat d’assurance des biens MRH, vous pouvez découvrir en détail la nature de remboursement de vos biens. Il peut arriver qu’en cas de sinistre, l’agence réduise ou annule l’indemnisation. Les causes peuvent être diverses, à savoir : un manque d’entretien, une négligence, un oubli de votre part… Tout cela doit être explicite dans vos termes de contrat afin de bénéficier d’une couverture optimale.

Définissez correctement la nature de votre souscription

Votre couverture assurance des biens MRH est formée de deux types de prestations. La première est la responsabilité civile qui vous dépanne en cas de dommage causé à un tiers par une personne de la maison ou votre animal. La seconde est la protection de vos biens qui, d’un assureur à un autre, peut comporter des offres facultatives comme une garantie vol, cambriolage et vandalisme.

Ajouter telles prestations à votre clause va augmenter votre niveau de protection. Il vous reste à savoir et à bien comprendre comment procéder à la déclaration d’un sinistre et à la demande d’une indemnisation. En effet, les démarches et les conditions d’éligibilité de remboursement ne sont pas les mêmes chez toutes les agences.

Listez et déclarez la valeur de vos biens

Toucher une indemnisation à la juste valeur auprès de votre compagnie d’assurance après un préjudice est par ailleurs possible. Pour ce faire, réalisez un inventaire de vos biens et déclarez leur prix. Votre prestataire d’assurance des biens MRH a de coutume d’envoyer un expert pour estimer la valeur d’un dégât. Le montant d’indemnisation dépend ainsi des constats effectués par ce dernier. Quand vous faites un audit de vos objets de valeur, prenez des photos et gardez les documents tels que les factures d’achat ou les certificats d’authenticité afin d’éviter tout risque de dévalorisation. Vous avez aussi le droit de convier un expert pour vous aider à estimer le montant de vos biens en cas de besoin. 

Quels sont les différents contrats d’assurance habitation ?
Quels sont les critères de calcul du montant d’une assurance habitation ?