Inondations : bien réagir pour faire jouer son assurance

À cause d’une inondation, ce sont souvent des maisons entières qui sont dévastées. Pour obtenir une compensation de son assureur, il faut réagir rapidement en fournissant les bonnes pièces justificatives. Si l’assuré ne respecte pas les procédures à suivre pour faire sa déclaration en cas d’inondation, il peut risquer de ne pas être couvert par son assurance.

Assurance : réagir rapidement face à une inondation suite à une catastrophe naturelle

Lors de la souscription d’une assurance habitation et inondation, ce type de formule d’assurance inclut une couverture en cas de « catastrophe naturelle ». Il est à noter que, selon la loi, une inondation est considérée comme une catastrophe naturelle lorsqu’elle est due à une coulée de boue, à une accrue, subsidence. En effet, cet événement doit être reconnu officiellement par un arrêté interministériel qui va décréter qu’il s’agit bien d’une catastrophe naturelle. Dans ce cas, une fois que cet arrêté est publié dans le J.O. ou Journal officiel, l’assuré dispose d’un délai de 10 jours pour faire sa déclaration du sinistre auprès de son assureur. En cas de non-respect de ce délai, l’assuré ne sera pas remboursé en cas de dégâts considérables dus à l’inondation. Il est à préciser que dans certains cas d’inondation, il est possible de faire jouer la couverture « événement climatique » si ledit arrêté n’est pas pris par l’État.

Faire jouer la couverture en cas d’inondation suite à une tempête

Dans le cas d’un cyclone, d’une tempête ou d’un ouragan, l’assurance habitation et inondation peut couvrir son assuré si la situation de catastrophe naturelle n’est pas encore décrétée par le pouvoir public. D’un autre côté, la garantie « tempête » est certainement inscrite dans les contrats de couverture habitation multirisque. Mais contrairement à sa situation dans le cas d’une catastrophe naturelle, l’assuré n’a que 5 jours ouvré pour informer son assureur de cet incident. Dans ce cas, il doit envoyer une lettre recommandée en y ajoutant les documents justificatifs pour recevoir les indemnités selon les dégâts.

Les démarches à faire en cas d’inondation pour faire jouer l’assurance

Dans l’assurance habitation et inondation, il est important de bien suivre les démarches à effectuer en cas d’inondation pour faire jouer l’assurance. Pour cela, une fois que l’assuré a constaté l’ampleur des dégâts suite à une inondation qui est classée comme catastrophe naturelle, il doit prévenir son assureur en lui adressant une lettre recommandée avec accusé de réception. Dans ce courrier, l’assuré doit faire une description précise et exacte des dommages immobiliers subis par ladite inondation. Il doit aussi faire une liste des objets qui ont été endommagés ou perdus. Il s’agit des dommages mobiliers.

De quels dangers et dégradations une assurance habitation me protège-t-elle ?
Franchise d’assurance habitation : comment fonctionne-t-elle ?